Vous êtes ici : Accueil métier puce Votre activité puce N'oubliez pas

N'oubliez pas

Pour les accès et les voies de circulation, prévoir :

  • L’affichage d’un plan de circulation rédigé en différentes langues.
  • Des voies de circulations virages adaptées aux différents types de véhicules (VL, PL, engins de manutention) : largeur de la voie, rayon de courbure des virages, hauteur sous plafond, nature des sols, etc.
  • La circulation poids lourds en sens unique et dans le sens antihoraire: mise à quai côté main gauche du conducteur pour augmenter la visibilité, sinon, prévoir une aire de retournement.
  • Des rampes d’accès avec une pente maximale de 5% et avec un dispositif latéral de retenue des engins de manutention.
  • Des quais de transbordement adaptés au véhicule (hauteur du quai, espace libre pour l’encastrement d’un hayon rabattable, etc.) équipés de dispositifs pour éviter les risques d’écrasement (guide roue, dispositif de maintien à quai, matériels de jonction quai-véhicules, etc.).
  • La séparation des flux de circulation des véhicules légers et des poids lourds.
  • Des aménagements aux intersections des voies de circulations pour réduire les risques de collisions (dos d’âne, rétrécissement de la chaussée, signalisation, éclairage suffisant).
  • La réalisation de zone de stationnement des engins de manutention pour éviter l’encombrement des voies de circulation.
  • La séparation par des obstacles de certaines zones de travail (conditionnement, contrôle des produits, traitement des retours…) avec les voies de circulation des engins de manutention.
  • La protection (sabots…) des structures fixes et des équipements (palettiers…) pour éviter les dégâts occasionnés par les engins de manutention.
  • Le marquage au sol des chemins piétonniers et leur séparation des voies de circulation des véhicules par une protection physique.
  • Le respect des règles d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

Pour le bâtiment (sols, murs et toiture), prévoir :

  • Des ouvertures pour favoriser l’éclairage naturel par rapport à l’éclairage artificiel (confort des employés, difficultés d’entretien des sources d’éclairage…).
  • Des sols antidérapants afin d’éviter les risques chutes par glissade et sans dénivelés pour faciliter l’usage de matériel roulant.
  • Des accès en toiture sécurisés : escalier, garde-corps, acrotère, passerelle, etc...

Pour les engins de manutentions, prévoir :

  • Un local de charge des batteries adapté (ATEX, fontaine oculaire, douche de sécurité).
  • Un local de maintenance des engins de manutention situé à proximité du local de charge des batteries avec des outils d’aide à la manutention (palans…).

Pour les postes de travail, prévoir :

  • Eviter les double et triple niveaux de picking car ils conduisent à des contraintes posturales pénibles
  • Des surfaces spécifiques correctement dimensionnées et protégées pour accueillir des équipements d’aide à la manutention (machines de filmage automatique, distributeurs de palettes, équipements de mise à hauteur, etc.) ou de traitement des déchets (compacteurs).

Pour les locaux sociaux (vestiaire/sanitaires/réfectoire…), prévoir :

  • La mise à disposition des salariés d’un vestiaire, d’installations sanitaires, d’espaces de restauration et de repos suffisants.
  • L’isolement des locaux sociaux par rapport aux voies de circulations des engins de manutention.
  • Une implantation du local des chauffeurs qui minimise leur déplacement dans les zones de mises à quai.